Bonsoir à chacune et chacun,

Tous les habitants de la planète se trouvent actuellement face à une situation inconnue.

Force est de constater que des comportements de déni, voire d'inconscience, cotoient des comportements de panique, entrainant des foules à agir de façon surréaliste.

Lorsque nous nous trouvons confrontés à des situations inédites, que nous n'avons pas appris à connaitre ou à vaincre, alors arrive LA PEUR.

La peur est une émotion indispensable, qui nous avertit d'un danger potentiel ou réel. Elle fait partie, avec la colère, de nos émotions les plus archaiques, celles qui nous ont permis de survivre. Notre besoin sous-jacent est alors la nécessité d'être suffisamment rassuré pour faire face à la dite situation de façon adaptée et avec discernement. La mesure de confinement actuellement mise en place a été décidée afin de nous protéger.

Lorsqu'une situation est tellement inédite que nous n'en n'avons rencontrée de telle ou qu'elle nous ramène à un vécu traumatique non traité, 3 réactions "réflexes" (non décidées de façon consciente) sont possibles : l'attaque, la fuite et "faire le mort".

Pour ne pas céder à la panique, pour ne pas non plus être dans le déni, je vous invite à mettre des mots sur ce que vous ressentez, à écrire, à créer, à dessiner, à optimiser ce mode "pause" qui nous est imposé en vous permettant de savourer le temps présent - ce temps après lequel nous courons sans arrêt en nous plaignant de ne pas en avoir assez, qu'il passe trop vite.

Ce temps est aussi propice à l'écoute de nos besoins profonds et pour nombre de personnes, cela peut être angoissant.

Je vous précise que je continue à travailler. Vos séances de thérapie sont maintenues. Elles auront lieu via internet en vidéo conférence, avec une préférence pour Skype ou Messenger.

Je souhaite conclure en citant cette phrase de Nelson Mandela : " Le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de vaincre ce qui fait peur."

Prenez bien soin de vous et de vos besoins.

Chaleureusement,

Christine

Christine SAINT-DIZIER HARDY, Art-thérapeute, Psychopraticienne